address

 

1095, rue Père-Frédéric

Trois-Rivières (Québec)

G9A 3S5

 

contact

 

info@ateliersilex.org

819-379-0121

 

mailing list
  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
  • Instagram - Grey Circle

samuel leclerc

Biographie

Samuel Leclerc est né en 94 dans un petit village au bord du fleuve St-Laurent dans la région de Chaudière-Appalaches. Il grandit entouré d’animaux sur la ferme familiale. Sa passion pour les arts a toujours été plus ou moins présente lors de son enfance et de son adolescence. Ce n’est qu’en 2011, à sa dernière année au secondaire qu’il décide de poursuivre ses études en arts visuels au cégep de Ste-Foy. Ses deux années d’études là-bas lui confirment que c’était bien dans ce domaine-là qu’il voulait travailler. Trois ans plus tard, en 2016, le BAC en arts visuels de l’UQTR est complété, son oeuvre final étant exposé à l’Atelier Silex. Il y devient membre actif une année plus tard.

La démarche artistique de Samuel se développe autour du thème de la condition humaine. Il étudie la relation que l’être humain entretient avec son environnement à l’époque actuelle. L’urbanité est un paysage créé de toute pièce par l’homme, ce qui lui permet de vivre dans un milieu organisé et contrôlé pour permettre un maximum d’efficacité. Cela augmente chez certains individus les risques de développer des problèmes d’anxiété ou de troubles d’humeur dus à la surcharge de travail et de stress présente dans ce genre d’environnement. Ainsi, il en ressort l’idée que l’être humain est une créature aux pulsions autodestructrices.

La recherche plastique de son travail, située autour du médium de la peinture, est basée   sur la représentation de cette idée d’autodestruction. Il réfléchit sur la présentation possible de l’espace avec ce médium bidimensionnel. Elle est possible d’une part en utilisant la perspective sur la surface plane de la toile avec la matière colorante et d’autre part en utilisant le faux-cadre pour construire un objet tridimensionnel sur lequel est tendu la toile. L’espace n’est alors plus une simple illusion visuelle. Ainsi, l’artiste met de l’avant les différentes propriétés des matériaux qui constitue une peinture, soit le faux-cadre, la toile et la matière colorante, pour construire une oeuvre qui utilise autant les caractéristiques du médium pictural que sculptural.